Dans le cadre du projet ECSI – Parlons masculinités, une campagne digitale est menée sur Instagram, Facebook et LinkedIn du 21 au 26 mai 2024, en collaboration avec le centre socio-culturel Archipélia, l’association Batik International et l’association de prévention contre les violences conjugales et sexistes Filactions.

A découvrir sur cette page !

Pour un quartier libre de violence !

🤓 Cette semaine, on s’engage “Pour un quartier libre de violences” ! Des jeunes de Paris, Lyon et Marseille vous proposent de réfléchir aux questions de genre et de masculinités, depuis une perspective intersectionnelle.

👀 Au programme : des productions variées (courts-métrages, podcasts, chansons, t-shirts sérigraphiés…) et engagées contre différentes formes de violences (sexistes, racistes, islamophobes…).

📣 L’objectif principal est de questionner les masculinités et leurs impacts avec une perspective féministe, Suds-Nords et d’éducation populaire, pour des relations de genre plus égalitaires et libres de violences.

Centre socio-culturel Archipélia et Quartiers du monde – Paris

🎥 Mini-série 🎥

Pour se libérer des violences, il faut d’abord pouvoir les visibiliser ! Cette série de court-métrages produite par les jeunes de Paris, expose différents types de violences de genre que peuvent vivre les jeunes dans leur quartier. Le groupe a choisi de dénoncer des situations au croisement du racisme et du sexisme, qu’iels avaient déjà vécu : hiérarchisation des masculinités, discrimination à l’embauche, islamophobie, contrôle au faciès, injonctions à la beauté blanche… Le processus de la vue subjective, employé dans ces vidéos, permet de se mettre dans la peau des personnages victimes de violences.

Podcast “Le harcèlement sexuel de rue et ses conséquences”

👀 Les jeunes de Paris ont voulu visibiliser un type de harcèlement en particulier : le harcèlement sexuel de rue, marjoritairement vécu par des femmes.

💬 Sous la forme d’un plateau radio, les jeunes reviennent sur la définition du harcèlement sexuel de rue et sur des témoignages de passant.es, récoltés lors de micro-trottoirs. Iels vous donnent également des pistes de solutions pour réagir face à ce type de harcèlement à la fin du podcast, alors restez bien à l’écoute jusqu’au bout !

Centre sociale Les Bourrely et Batik International – Marseille

🎥 Court-métrage “Le droit chemin” 🎥

Parmi les situations de violences que peuvent subir les jeunes, le harcèlement, sous toutes ses formes, peut avoir de lourdes conséquences sur la santé mentale des victimes. A travers ce court métrage artistique, les jeunes de Marseille vous invitent à réfléchir sur le harcèlement scolaire, le cyberharcèlement et le harcèlement de rue. La vidéo pose aussi la question des témoins : comment réagir face à ces situations de harcèlement, comment devenir un.e allié.e? Et si le droit chemin c’était agir quand une situation nous révolte et prendre soin des autres?

🎶 En quête de paix 🎶

Un quartier libre de violences, c’est aussi des foyers libres de violences ! Les jeunes de Marseille vous propose de réfléchir aux violences intra-familiales, et notamment aux violences conjugales.

Iels ont rédigé et enregistré cette chanson de rap engagée afin de mettre en avant des notions clés dans les relations affectives : le consentement, l’expression des émotions, la non-violence verbale ou physique, le respect de l’autre…

Club Egalité du lycée la Martinière-Duchère et Filactions – Lyon

🎥 Court-métrage “A l’aise” 🎥

Les différentes formes de harcèlements de rue ont des conséquences sur l’occupation de l’espace public. En effet, les filles et les femmes peuvent se sentir moins légitimes dans l’espace public car celui-ci est majoritairement masculin.

Cette vidéo invite à réfléchir à ce que chacun.e peut faire pour se sentir plus à l’aise, libre et en sécurité dans les transports en commun, la rue, l’espace public de manière générale.

🎨 “Les fleurs n’effacent PAS les coups” 🎨

Les jeunes ont souhaité dénoncer les violences physiques et psychologiques qui peuvent s’opérer dans le couple dès le plus jeune âge. Ce motif, dessiné par les jeunes, iels ont ensuite sérigraphié sur des affiches, des tote-bags et au dos de tee-shirt.

Le message est clair : offrir des fleurs ne suffit pas, n’efface pas les violences subies. Cela renvoie aussi au cycle des violences : après une phase d’agressions, aussi appelée “crise”, l’agresseur se justifie en portant la responsabilité des violences sur sa partenaire, puis s’excuse, promet un changement lors d’une phase de “lune de miel”.

Rabat / Salé / Kenitra – Maroc

🎥 Courts-métrages 🎥

Pour conclure cette campagne, nous voulions croiser les regards des Suds et des Nords sur le genre et les masculinités. Voici donc les productions faites au Maroc par des jeunes qui ont aussi réfléchi sur la thématique “Pour un quartier libre de violences”.

Ces créations ont été réalisées dans le cadre du projet « Empowerment des jeunes Ambassadeurs/drices, protagonistes sur leurs territoires », l’objectif de ce projet est de contribuer à l’empowerment des jeunes en tant que sujets sociaux et politiques organisés, leaders et protagonistes du développement de leurs quartiers et villes.

TW : violences physiques ➡️

Cette vidéo montre différents espaces où peuvent s’exercer la domination et la violence des hommes envers les femmes.

Elle nous invite aussi à trouver des solutions pour retourner ces situations de violence vers des situations d’égalité, de paix et vivre-ensemble.

⬅️TW : violences, drogues, sang

Cette vidéo expose les différentes injonctions virilistes qui peuvent peser sur les hommes et leurs impacts potentiellement néfastes sur la santé physique et psychologique des hommes.

Cette vidéo nous questionne sur le prix à payer pour répondre aux attentes sociétales et à réfléchir sur les moyens de rompre les cycles de violences et de souffrances.

Cette vidéo déconstruit la notion de “frère protecteur”, et aborde l’alliance nécessaire des hommes dans la lutte pour l’égalité femme-homme, notamment dans l’espace familial.

Témoignages et coulisses !!

🙌 Pour finir en beauté 🙌

Découvrez notre livret de fin de campagne avec les productions des jeunes, des explications sur ce projet, nos partenaires etc.

Et en bonus, les coulisses des productions des 3 groupes de jeunes (Paris, Lyon, Marseille) avec en audio : les témoignages de 3 jeunes qui reviennent sur leurs créations, leurs ressentis et l’impact de cette campagne sur leurs réflexions et leurs comportements.

Découvrez notre livret de fin de campagne !