Dans le cadre du projet ECSI – Parlons masculinités, une campagne digitale a été menée sur Instagram, Facebook et LinkedIn du 21 au 26 mai 2023, en collaboration avec le centre socio-culturel Archipélia et l’association Batik International.

Découvrez là sur cette page !

(Re)Prendre l’espace !

Tu t’es déjà questionné.e sur l’espace autour de toi ? Tu t’es déjà demandé.e quelle y était ta place et celle des autres ? Y sommes-nous tou.te.s égaux.les ? Ressens-tu des inégalités, des vulnérabilités dans l’espace public?

Ca t’interpelle ? 👀

Au travers d’expositions photos, podcast, vidéos…les jeunes du projet “Parlons masculinités!” se sont emparé.es de ces questions pour (Re)Prendre l’espace.

👉 Lutter contre l’exclusion sociale,

👉 Donner un accès aux soins de premières nécessités,

👉 Porter un message de solidarité

👉 Visibiliser les invisibles.

Les jeunes de Paris dans le 20ème arrondissement, ont choisi de mener leur campagne de sensibilisation sur le sans-abrisme. Tandis que les jeunes du quartier Bourrely à Marseille ont souhaité.e.s traiter le sujet de la cohésion sociale.

Centre social Les Bourrely et Batik International

A Marseille, au centre social Les Bourrely, les jeunes ont décidé de donner la parole aux habitant.es ! En quelques minutes, découvrez la vie du quartier des Bourrely !

Vous pourrez ici découvrir les perceptions de chacun.e sur le quartier, ce qu’iels aiment, ce qui manque et comment iels arrivent à créer de la cohésion sociale.

Comment un centre social peut-il lutter contre l’exclusion sociale? Partons à la découverte du centre social des Bourrely. A travers les témoignages, on y découvre les activités mises en place par le centre pour permettre aux jeunes de se réunir.

Les jeunes du centre Paris Anim Baudricourt en association avec Batik International, se sont rendus dans le 13 ème arrondissement pour réaliser une marche exploratoire. En partant à la découverte de leur quartier, iels ont analysé les lieux qui les entourent et ont témoigner de leur perception de l’espace public. De cette manière, ils rendent compte des difficultés rencontrées dans leur vie quotidienne face à l’aménagement urbain (parc, aire de jeux…).

Centre socio-culturel Archipélia et Quartiers Du Monde

🥐 Les maraudes 🥐

Dans une démarche solidaire, les jeunes ont souhaité organiser des maraudes pour réduire les inégalités sociales, en luttant contre la faim des personnes sans-abris ou précarisées à travers la mise en place de maraudes avec perspective de genre et écologique.

Souvent en mouvement, les personnes sans-abri sont parfois difficiles à trouver. En adoptant le même trajet à chaque maraude, les jeunes essaient de retrouver les mêmes personnes afin de créer du lien avec elleux.

Au-delà du lien social, les jeunes ont pour volonté de donner accès à de la nourriture saine en cuisinant elleux-mêmes les repas ou en récupérant les invendus de certains commerces du quartiers pour les distribuer.

Des produits d’hygiène sont également donnés dans les paniers, comme du savon ou bien des protections hygiéniques afin de lutter contre la précarité menstruelle des personnes sans-abri.

Les maraudes sont également une manière d’apporter des réponses stratégiques aux besoins spécifiques des femmes et des filles sans-abri afin de parvenir à l’égalité entre les sexes et d’autonomiser toutes les femmes et les filles.

Mohammed, est un jeune de 26 ans qui vit dans le 20ème arrondissement de Paris. Il nous parle de son quartier et de sa perception de celui-ci.

Dans ce quartier on peut retrouver de l’exclusion sociale suite à une forte gentrification depuis quelques années. Les maraudes ont été un moyen pour les jeunes de se réapproprier le quartier dans lequel iels vivent et devenir acteur.ice.s dans la création de liens sociaux.

Les jeunes ont recueilli les témoignages des personnes sans-abris qu’iels ont pu rencontrer lors de leurs maraudes. Avec cette action iels veulent sensibiliser à l’exclusion que peuvent vivre ces personnes dû à l’aménagement du territoire ou bien à leur genre par exemple.

💥 (Re)Prendre l’espace pour faire découvrir et découvrir des actions de solidarité ! 💥

Grâce à leur projet de Maraude Solidaire, les jeunes d’Archipelia ont eu l’occasion de participer au forum pré jeun’ESS qui se tient à Dakar.

Durant cette semaine au Sénégal, iels sont aussi partis à la rencontre de deux collectifs : l’AJWP qui sensibilise les enfants à leur droits, et les éclaireur.euse.s du Sénégal qui participe à mener des actions pour le bien être de la communauté.

Ensemble, iels ont pu partager différents moyens pour créer du lien, être plus solidaire et réduire les inégalités.

💜 Utiliser des stickers pour faire entendre sa voix💜

Les jeunes d’Archipelia ont décidés d’exprimer chacun.e une vulnérabilité qu’iels peuvent vivre dans l’espace public. A travers cette action iels donnent aussi la voix à deux personnes sans-abri qu’ils ont eu l’occasion de rencontrer lors de leurs maraudes.

Enfin (Re)Prendre l’espace !

☀️ Pour finir ☀️

La vulnérabilité dans l’espace public, ça t’interpelle ?

Dans ce post tu pourras apprendre à identifier des facteurs d’exclusion sociale et d’inégalités.

Grâce aux actions des jeunes du projet “Parlons Masculinités!” viens (Re)Prendre l’espace pour participer à créer un monde plus juste et libre de violences.